mercredi, 03 février 2016 14:21

De la N3 à la Pro A en quelques années, Interview avec Jacques Alingue.

Écrit par
Évaluer cet élément
(4 Votes)

 Est-ce que la Pro A a toujours été ton objectif depuis que tu as commencé le basket ?

Non, j’ai commencé quand j’étais étudiant, en N3. Le basket était juste l’occasion pour moi de changer d’air et de prendre du plaisir. Je n’avais pas de projet particulier dans le basket.

 

De la N3 à la Pro A tu as toujours réussi a être efficace à tous les niveaux, qu’est-ce qui selon toi te permet de t’adapter aussi rapidement pour être efficace aussi vite?

Premièrement, j’ai évolué dans le même club de la N2 à la Pro B (ndlr BCS Souffel). Être entouré par presque les mêmes joueurs et le même coach durant ces années m'a permis d'avoir mes repères. Deuxièmement, je suis toujours resté dans mon profil, je n'ai jamais été un scoreur, du coup j’ai toujours misé sur ma défense et mes qualités athlétiques. Enfin tous les étés, je travaille en vu de préparer la saison d'après.

 

Pendant que tu grandissais, à quelle fréquence t’entraînais-tu pendant la saison ? Et pendant les vacances ?

 En N3 j’avais deux entraînements par semaine, en N2 j’en avais 4 par semaine, en N1 et Pro B c’est devenu plus sérieux, on s'entraînait 6 à 7 fois par semaine. Pendant les vacances, je fais beaucoup de tournois pour garder la forme, mais je me réserve toujours 3 semaines pour m'entraîner avec un coach perso.

 

A quoi ressemble ta semaine en tant que joueur professionnel ?

Ma semaine en tant que joueur professionnel est simple : lundi matin, on a entrainement après sieste, puis entrainement l’après-midi. Mardi la même chose. Mercredi on s'entraîne en fin de matinée du coup l'après-midi j’en profite pour faire des courses. Jeudi, deux entraînements aussi et vendredi un entraînement quand on joue à domicile, sinon je suis en déplacement. Donc rien de bien passionnant (rire).

 

Si tu avais un conseil à donner aux jeunes basketteurs qui veulent progresser et devenir pro, lequel serait-il ?  

Si j’avais un conseil à donner aux jeunes qui veulent devenir devenir pro, c’est de travailler beaucoup, de ne pas brûler les étapes et même de chercher du temps de jeu dans une division inférieure afin d’acquérir de l’expérience et de la maturité pour avoir un vrai rôle dans le milieu professionnel.

Lu 3420 fois Dernière modification le mercredi, 03 février 2016 15:16

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.